06 Sep 2018

Qu'est-ce-que l'échinacée ?

Photo Qu'est-ce-que l'échinacée ?

Depuis plusieurs décennies, les hommes se servaient des plantes pour se soigner. L'échinacée fait partie de ces flores à vertus médicinales que l'on utilisait depuis longtemps. Ce mot vient du grec « echino » qui veut dire épine. En effet, le disque central de la fleur d'échinacée est épineux.

Trois espèces de cette plante sont les plus connues et les plus utilisées en herboristerie et en ethnobotanique. Nous vous disons tout sur cette prodigieuse plante, pour que vous en sachiez beaucoup plus.

La physionomie de l'échinacée

Le mot échinacée désigne un genre de plante de la famille des Astéracées. Ce groupe est formé de 9 espèces. Toutes les espèces de l'échinacée se présentent comme un arbuste d'une hauteur de 1m environ.

Les fleurs spectaculaires sont à couleur variée, allant du rose, du pourpre, du jaune et rarement de couleur blanche. Elles ressemblent de très près à la fleur des tournesols, dont la partie centrale est recouverte d'épines qui ressemblent à un hérisson.

Chaque fleur est portée par une longue tige et les feuillages sont persistants. L'échinacée est très facile à identifier. Trois espèces de l'échinacée sont les plus connues :

  • Echinacea angustifolia
  • Echinacea purpurea
  • Echinacea pallida

Parmi ces trois plantes, l'Echinacea purpurea ou l'échinacée pourpre est la plus utilisée à des fins thérapeutiques. Les rhizomes sont les plus utilisés en phytothérapie, de même que les feuilles et les tiges.

Historique de la plante

L'échinacée est originaire de l'Amérique du Nord. C'est vers les années trente qu'elle a été connue aux États-Unis et en Europe. Dans le XVIIe siècle, cette prodigieuse plante a été utilisée pour soigner divers maux : morsures de serpents ou d'insectes, infections des voies respiratoires, rhumes, toux, maux de dents, plusieurs inflammations … Elle a été inscrite dans la pharmacopée américaine et allemande vers l'année 1920.

Sa composition

L'échinacée est composée d'actifs possédant des propriétés médicinales. Parmi ces éléments, on cite : les alcamides, les acides phénoliques, les polysaccharides, les échinacosides, l'acide chlorogénique, les minéraux : cuivre, potassium, iode, fer, les vitamines : A, E, C, …

Les propriétés de l'échinacée

Cette plante renferme plusieurs propriétés intéressantes pour le corps humain. Parmi lesquelles figurent :

  • La propriété antibiotique et anti-infectieuse. L'échinacée ne tue pas directement les bactéries, comme les antibiotiques médicaux, mais renforce le système immunitaire et les globules blancs pour qu'ils puissent avoir assez de force pour s'attaquer aux corps étrangers à l'organisme (bactéries, virus, cellules cancéreuses). Elle augmente également la capacité de l'organisme à résister aux maladies infectieuses.
  • La propriété immunostimulante, en activant rapidement la défense immunitaire
  • La propriété anti-inflammatoire. Cette plante magique permet une cicatrisation et une guérison rapide. Elle combat également les inflammations de la peau comme l'eczéma et le psoriasis.
  • La propriété dépurative du sang. L'échinacée est une bonne purificatrice du sang et de la lymphe. Elle facilite également l'élimination des déchets et nettoie le système immunitaire en cas d'existence d'éléments pathogènes.
  • La propriété antibactérienne. Elle lutte contre les bactéries de l'intestin, surtout ceux qui se trouvent dans l'urine.